«

Pompes de relevage d’assainissement
immergées et leurs différents types de roues.

Les pompes de relevage d’assainissement immergées sont principalement équipées de 3 types de roues en fonction de leur utilisation.

1. Pompes de relevage d’assainissement immergées avec roues monocanal

pompes de relevage d'assainissement
Roue utilisée pour des eaux claires à très faiblement chargées. Cette roue travaille en contact direct avec le liquide qui la traverse (peut être fermée, semi-ouverte ou ouverte).

Ce type de pompes de relevage d’assainissement permet des débits et hauteur de refoulement importants mais n’est pas adapté aux eaux usées (à puissance « domestique »)

2. Pompes de relevage d’assainissement immergées avec roue vortex

Roue montée pour relever des eaux chargées à très chargées. Il s’agit de roues à palettes montées dans la volute de la pompe avec un espace important entre l’aspiration et la roue.

pompes de relevage d'assainissement

Le mouvement de cette roue créé un effet vortex permettant le passage de particules importantes qui sont aspirées et rejetées directement vers le refoulement en ayant quasiment aucun contact avec le rotor et la roue (moins d’usure, moins de risque de blocage).

Par contre, ce système fait qu’à puissance de moteur égale avec une monocanale, la hauteur et le débit seront plus faibles.

3. Pompes de relevage d’assainissement immergées avec roues dilacératrices ou broyeuses

Pompes de relevage d assainissementPour les eaux usées très chargées en matières et déchets de textiles : ces roues sont montées de manière très serrées et sont équipées de couteaux.

Ce système plus communément appelé « pompes de relevage d’assainissement broyeuses » a en effet une action de réduction de l’ensemble des matières pompées en particules fines.

Ce montage haute pression permet une hauteur de refoulement très importante et la possibilité de refouler dans des diamètres très réduits.

Bémol : la pompes de relevage d’assainissement ne doit absolument pas pomper des sablons ou autres matières minérales abrasives : l’effet en serait une usure rapide des couteaux. L’action de « broyage » de ce type de roue ne fonctionnerait alors plus et la pompe se boucherait.